corruption a..... a khenchela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

corruption a..... a khenchela

Message par chaouia le Sam 8 Déc - 5:04

salem
que penser quand des gens qui combatent la corruption se font interdir de denoncer cela!!!!!!

Les agents de l’ordre ont arrêté, hier, le président de l’association
algérienne de lutte contre la corruption, représentant de Transparency
International, lorsqu’il s’apprêtait à animer une conférence à
Khenchla. Cette conférence s’inscrit dans le cadre du travail de
proximité, effectué par l’association afin de commémorer la Journée
mondiale de lutte contre la corruption qui coïncide avec le 9 décembre
de chaque année.
Le président de l’association algérienne de
lutte contre la corruption, M. Djilali Hadjadj, a déclaré à la suite de
l’incident, que « l’administration l’a empêché d’animer sa conférence
et que la police a exécuté l’ordre », alors qu’un agent de sécurité a
indiqué que « l’activité en question n’est pas réglementaire, car non
autorisée ».
Alors que tout était prêt dans la salle de loisirs
scientifiques, de la Direction de la jeunesse et des sports de la
wilaya de Khenchla, les agents de sécurité sont intervenus afin
d’évacuer la salle. Des pièces de théâtre sur le fléau de la corruption
avaient été également présentées, mais ces activités ont fini par des
échauffourées avec les agents de sécurité qui ont demandé au président
de l’association algérienne de lutte contre la corruption, de les
accompagner au siège de la sûreté de wilaya.
La section algérienne
de « Transparency International » organise, en dehors de Khenchla,
d’autres conférences et activités de proximité dans les différentes
wilayas du pays, et la conférence interdite de Djilali Hadjadj
intervient juste après la parution du rapport de Transparency
International sur « les indices de corruption dans le monde en 2007 ».
Le rapport montre que la plupart des personnes interrogées en Afrique
et dans les pays arabes, dont l’Algérie, reconnaissent qu’ils « ont dû
recourir à des pots de vin, en échange de services publics gratuits ».
L’Algérie occupe actuellement la 99ème place au classement de
Transparency International, sur un total de 179 pays inclus dans
l’étude.

chaouia

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 63
Date d'inscription : 15/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum